top of page
  • Zoé Bonet

Comment le logiciel d’optimisation de transport Nomad est-il né ?


Avant de devenir une entreprise, Nomad est un projet scientifique, lancé en 2015 et porté par deux ingénieurs. Derrière ce projet se cachent des algorithmes conçus spécifiquement pour répondre aux problématiques de transport du secteur médico-social : coûts, difficultés d’organisation, confort des usagers, etc.

Un projet ambitieux, devenu une start-up en 2020, qui aujourd’hui accompagne l’organisation du transport d’établissements partout en France.


Quels sont les défis de l'optimisation de transport dans le secteur médico-social? Qui sont les deux ingénieurs derrière le projet Nomad ?




Pourquoi optimiser le transport des établissements médico-sociaux ?


Le transport médico-social représente des difficultés pour les établissements, mais également pour les chauffeurs et les usagers.


Dans un premier temps, on constate les coûts élevés du transport pour les ESMS. En effet, la Cour estime que ce dernier atteindrait 4000€ par an, par établissement.

Des transports très coûteux, qui représentent une tâche compliquée et chronophage, sans pour autant garantir l’obtention des meilleurs trajets ni la meilleure qualité de service pour les usagers.


Pour la plupart des personnes en charge de l’organisation des transports dans les établissements médico-sociaux, cette tâche se fait à la main ou à l’aide d’outils non spécifiques à l’activité et au secteur (Excel, Google Maps).


Une organisation qui peut s’avérer être un véritable casse-tête, d’autant plus que le transport pour les personnes en situation de handicap présente de nombreuses spécificités. En effet, les besoins des usagers diffèrent : ils n’ont pas tous la même autonomie certains se déplacent en fauteuil roulant, la configuration du véhicule peut donc être amenée à changer, et ne supportent pas tous les trajets de la même manière, c’est pourquoi il est important de fixer un temps de trajet maximum pour chacun.


Exemple de configuration de véhicules pour les établissements médico-sociaux

Il y a également des contraintes d’horaires, liées à la prise en charge ou aux disponibilités des proches. La régularité de service est importante pour les usagers, surtout pour ceux présents quotidiennement : il est préférable d’assurer un horaire de passage fixe, ainsi que de voyager chaque jour avec le même chauffeur et les mêmes usagers. Car il s’agit d’un moment important dans la journée des usagers, qui pour la plupart font l’aller-retour entre leur domicile et l’établissement chaque jour. Surveiller le temps de trajet est donc d’autant plus important, car certains peuvent passer plus de 4h dans les transports. Si le trajet se déroule bien, il peut influer de façon positive sur la journée des usagers, et inversement dans le cas contraire. Ce qui a également des conséquences sur les proches, sur le travail du personnel et la qualité de l’accueil et des soins.


Réduire les temps de trajet et les kilomètres parcourus en créant le meilleur itinéraire c’est aussi réduire les émissions de CO2 émises!



2015 : Projet de recherche universitaire sur le transport médico-social


Oscar, docteur en génie industriel de l’INSA Lyon et co-fondateur de Nomad, est originaire de Colombie. Pour son stage de master, Oscar travaille dans le laboratoire DISP afin d’effectuer une étude de transport dans le médico-social. Puis, à la fin de celui-ci, il fait le choix de réaliser sa thèse autour de cette même thématique car il y avait un besoin dans le secteur, et un vrai potentiel. C’est de cette façon qu’il arrive dans le médico-social.


A l’issue de ces constats, Oscar Tellez décide de développer le projet Nomad durant sa thèse. Il se donne pour objectif de créer un outil d’optimisation de transport qui réponde à l’ensemble de ces problématiques. Il s’agit d’établir un équilibre entre la réduction des coûts et la qualité de service. Car l’un serait plus économique mais proposerait de longs trajets et l’autre ne mutualiserait pas les ressources et proposerait un véhicule par usager.

Nomad doit également permettre de faciliter les échanges entre l’ensemble des acteurs du transport : les établissements, les chauffeurs, les usagers et leurs familles.

Le projet s’intitule « optimisation du transport quotidien des personnes en situation de handicap », et il est financé par le Fonds Européen de Développement Économique Régional (FEDER).


Un projet qui s’inscrit dans les préoccupations générales du secteur. En effet, le premier bilan de la feuille de route du numérique en santé apparaît la même année, avec un objectif précis : accélérer le virage du numérique en santé.


2015, c’est aussi l’année de la rencontre entre Oscar, qui termine son projet de fin d’études, et Geovanny, co-fondateur de Nomad, qui finalise sa thèse. Geovanny est également colombien et étudie à l’INSA Lyon. Il arrive en France en 2012 pour son doctorat, après avoir travaillé au Canada dans un laboratoire de logistique hospitalier. Jusqu’en 2015, il réalise une thèse sur la conception des outils pour le suivi des activités et l’aide au pilotage dans le secteur médico-social avec un laboratoire lyonnais. C’est de cette façon qu’il met un premier pied dans le secteur médico-social.




2017 : Enquête de terrain auprès d’établissements médico-sociaux


En 2017, dans le cadre d’une enquête de terrain auprès de 30 directeurs et responsables d’ESMS réalisée par Oscar Tellez, on constate une forte dispersion de la demande de transport. Les usagers en situation de handicap se rendant régulièrement dans des établissements médico-sociaux sont nombreux, et il existe des cas où les transports pourraient être mutualisés.

Pour plusieurs de ces raisons il est intéressant de mutualiser les transports, au lieu de fonctionner uniquement établissement par établissement. Ce qui implique l’utilisation d’un logiciel spécifique, car c’est un fonctionnement plus compliqué à organiser à la main.


L'enquête permet de cerner les difficultés et de comprendre les besoins des établissements médico-sociaux et de leurs usagers en termes de transport, afin d'apporter la solution la plus efficace.



2018 : Partenariats Ressourcial & GIHP


Oscar commence sa thèse de fin d’études en 2016. Cette dernière vise à développer des algorithmes d'optimisation dédiés au transport des personnes en situation de handicap.Jusqu’en 2018, il travaille avec deux laboratoires, un nantais et un lyonnais. Oscar crée les algorithmes d’optimisation de Nomad et les teste avec l’appui de données du secteur médico-social. Les tests démontrent que la solution apporte des résultats, mais elle est trop compliquée à utiliser et nécessite la création d’une interface plus intuitive.


En 2018, à la suite de cette période, Oscar Tellez établit un partenariat avec Ressourcial, cabinet d’aide à la transformation numérique pour le médico-social, et GIHP, spécialiste de la gestion et de la réalisation de transports adaptés aux personnes en situation de handicap. Ressourcial, grâce à ses bonnes relations avec les établissements médico-sociaux, intervient dans l’étude et la rédaction des cahiers des charges techniques et fonctionnels nécessaires à la création de l’application Nomad. L’objectif est de réaliser des enquêtes dans les établissements afin de récupérer un maximum d’informations et de créer une application qui puisse être utilisée par les acteurs du médico-social. Ce travail, qui dure 6 mois, est celui de Geovanny, qui a rejoint le cabinet Ressourcial à la suite de sa thèse. C’est à ce moment-là qu'il intervient directement dans le projet Nomad.


Oscar travaille ensuite avec Geovanny tout au long de sa thèse, qui dure 4 ans.



2019 : Concours I-phd et financement Startup and Go


Oscar devient lauréat de la première édition du concours I-Phd en 2019. Ce concours lancé par le gouvernement en partenariat avec Bpifrance, récompense les jeunes chercheurs porteurs de projets entrepreneuriaux.

C’est un prix très important pour Nomad, car il a aidé à confirmer qu’il y avait un vrai potentiel au projet, et a apporté une meilleure visibilité au niveau national.


En fin 2019, le projet Nomad bénéficie de Startup and Go, une aide de la région Auvergne Rhône-Alpes qui lui permet de vérifier la faisabilité technique du logiciel et d’aider à sa création. Une aide qui a contribué à franchir le cap entre le projet très scientifique de départ, utilisé seulement en laboratoire, et Nomad destiné aux ESMS.


Le logiciel Nomad est un outil d'aide à l’organisation reposant sur un algorithme capable de dessiner des circuits de transports optimisés. Il cherche à obtenir le meilleur compromis en prenant en compte l’ensemble des contraintes : distance, trafic, capacité des véhicules, besoins des usagers…